top of page
IMG_8695 2_edited_edited.jpg
IMG_8695 2_edited_edited_edited.png

Éthique

En raison des difficultés et de la compétitivité du milieu universitaire, les jeunes chercheurs se voient souvent contraints de sacrifier la qualité de leur recherche au nombre de publications, de payer de lourds frais de licence OpenAccess et de rédiger des évaluations parfois abruptes par manque de temps et d'attention.

Dans ce contexte, je ne prétends pas avoir une position exemplaire, ni être irréprochable. Je ne suis pas à l'abri des manquements que je viens d'évoquer.

C’est aussi pourquoi je me donne quelques règles pour maintenir une éthique dans le monde académique, essayer de développer mes recherches dans des meilleures conditions humaines et pour ne pas contribuer aux problèmes inhérents à ce milieu. J'espère par là favoriser aussi de meilleures conditions pour la recherche future. 

Open Research

Recherche ouverte

Je tâche le plus possible de publier mes articles au mieux en Gold Open Access, sinon en Green Open Access.

 

Pour mes publications déjà parues qui ne sont pas en accès libre, je les transmets volontiers ; vous pouvez m'en faire la demande par courrier électronique.


A l’avenir, je rendrai tous mes articles accessibles en preprint avant publication afin de contribuer à une recherche plus transparente et collaborative.

Diversité

J'essaie de participer à une recherche plus coopérative et, surtout, plus diverse.

Cela implique de veiller à inclure, à chaque évènement que j'organise,, les chercheuses et chercheurs les moins chevronnés, les femmes, et les minorités – celles et ceux qui sont généralement les moins représentés.

Plus globalement, cela suppose d’interroger mon attitude générale dans les évènements académiques. Je recommande cette ressource pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus :Diversity in Academia [Je ne suis pas l'autrice de ce site].

Diversity in Academia
Review Ethics

Éthique des évaluations : la critique constructive

Les chercheurs manquant globalement de temps, il est facile de faire des évaluations parfois trop abruptes, voire violentes. Et je ne m’exclus pas de ce constat.

 

C'est pourquoi je m'impose désormais de relire plusieurs fois mes évaluations afin de vérifier que mes remarques sont constructives et aident véritablement le chercheur à améliorer sa recherche et à mieux diffuser son travail.

Helping junior researchers

Aider les chercheurs les plus juniors :
moins de concurrence, plus de mutualisme

Malgré mon peu d’expérience, je suis parfois contactée par des jeunes étudiants en master ou doctorat pour les aider sur des articles ou des candidatures.


Étant donné l’isolement dans lequel peut plonger la recherche, j’essaie toujours de trouver le temps et l’attention requise pour prodiguer des conseils à ces chercheurs et chercheuses, les mettre en contact avec les bonnes personnes, les intégrer à des évènements futurs.

Bien qu’il puisse être difficile de trouver le temps d’épauler celles et ceux qui débutent, je crois que cette collaboration bienveillante est nécessaire pour le développement de meilleurs chercheurs et chercheuses  et donc d’une meilleure recherche.  

Et bien sûr : non seulement citer mes sources, mais aussi mentionner et remercier les chercheuses et chercheurs, les étudiantes et étudiants, les collègues, interlocutrices et interlocuteurs bienveillants qui ont contribué à l'élaboration de mes idées.

bottom of page